Another Step (1986)

Another Step (1986)  dans Histoire des albums B000007629.01._SCMZZZZZZZ_

Le cinquième album de Kim Wilde propose 12 ou 13 morceaux (selon les éditions) et rassemble un panel hétéroclite d’auteurs/compositeurs. Another Step fut un triomphe artisitique pour Kim Wilde, qui co-signe ici plus de la moitié des chansons, mais il n’en fut pas de même au niveau commercial. La plupart des morceaux sont produits par Ricky Wilde, mais sur d’autres on note la participation de Reinhold Heil, Richard James Burgess, Rod Temperton, Dick Rudolph et Bruce Swedien.

La première moitié des chansons (la face A de l’édition originelle vinyle) est plutôt rythmée, tandis que l’ex- »face B » contient des ballades. Le premier morceau de l’album est une reprise du tube des Supremes, You Keep Me Hangin’ On. Extrait en simple, il est n°1 aux États-Unis, au Canada, en Australie et fait presqu’aussi bien en Grande-Bretahgne où il est n°2. Le deuxième simple est Another Step (Closer To You), un duo avec le chanteur de soul britannique Junior Giscombe. Il est le premier simple co-signé par Kim et atteint le Top 10. Le troisième et dernier simple, Say You Really Want Me, agite la controverse quand le vidéo clip est censuré dans les programmes pour enfants : il montre Kim Wilde se contorsionner sur un lit en s’musant avec un collier de perles. Malgré l’image lascive et la publicité l’accompagnant, cette chanson remixée pour l’occasion ne perça pas dans les charts et il n’y eut pas d’autres simples extraits de l’album.

Tous les morceaux d’ Another Step marquent une prise de distance avec le son synthétique des albums précédents. Il y a plus de guitares sur beaucoup de chansons : « The Thrill Of It » et « I’ve Got So Much Love » ont une tonalité ‘rock’ marquée. Les ballades sont émouvantes et bien produites, la plus notable étant la chanson concluant l’album : « Don’t Say Nothing’s Changed », écrite et produite par Kim elle-même.

Une nouvelle édition de cet album fut éditée quelques mois après la première, avec une nouvelle pochette et des morceaux supplémentaires, mais cela ne permit pas de relancer le disque. C’est aujourd’hui devenu une pièce de collection pour les fans. Kim Wilde confirma sa réputation d’artiste à singles avec cet album, puisqu’encore une fois les ventes de l’album furent décevantes malgré le très gros succès des chansons qui en étaient extraites. Kim Wilde précisa quelques fois que c’était probablement une erreur de sa part de ne pas avoir fait plus d’efforts pour percer le marché américain par des tournées après qu’elle y ait fait son premier numéro un.

 


Autres articles

Un commentaire

  1. Ludo dit :

    Tu as commis une erreur il y a eu un premier single le 08/06/86 « schoolgirl » avec l’inédit « Songs about love » en face b !

Répondre

les gens l appelle l idole ... |
ETAT DE FAIS |
Fans d'Yvan cassar |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insane Youth
| Le BraKassBlog ... Le Blog ...
| sixties